Une salle de bain écologique

Depuis quelques années maintenant, je suis passée à une utilisation de produits plus écologiques.

Des raisons qui m’ont poussé à le faire.. pas vraiment écologique à la base, pour être honnête.

J’ai commencé ce site avec l’idée de vous exposer mes produits cosmétiques maison. Je me souviens qu’à mes débuts, je commençais en découvrant la fabrication de savons. De là j’ai commencé à faire d’autres recettes en me renseignant sur le bienfaits des huiles essentielles et végétales : masques, crèmes pour le visage et le corps, démaquillants et mêmes des produits pour nettoyer.

Je mets régulièrement des recettes de cosmétiques maison sur mon compte instagram ou dans ma rubrique Atelier de Joyce,

Un autre petit délire : la fabrication de savons saponifiés à froid ! Il y a également la solution melt and pour, solution plus simple car la base est pré-fabriquée pour un bon petit moment à passer avec des enfants. Si vous voulez découvrir de « vrais savons » vraiment nourrissants et purement écologiques, vous avez quelques marques françaises : Gaiia, Folie Verte, Clémence et Vivien ou encore ApoFrance par exemple.

Trouver son leitmotiv permet de changer progressivement sa salle de bain. Pour ma part vous l’aurez deviné, il s’agit du côté ludique de faire soi-même ses produits.

Des produits qui me servent pour des utilités différentes

J’ai quelques produits par exemple que j’utilise très souvent dans ma salle de bain, voici mon top 3 :

  • L’huile de jojoba : huile adaptée pour tout type de peau grâce à sa faculté à ne pas laisser de film gras sur la peau, je l’adopte pour plusieurs utilisations : masque pour cheveux, démaquillant ou tout simplement à utiliser à la place de la crème visage pour réguler la sécrétion de sébum. Nature ou pour des recettes plus élaborées, j’en ai toujours en stock
  • L’aloe vera : en complément avec l’huile de Jojoba je vous dévoile ma recette préférée pour un démaquillant maison : dans un flacon de 100ml, versez 1/3 de gel aloe vera, 1/3 d’huile de Jojoba et 1/3 d’hydrolat de votre choix. Secouez le flacon et cela vous donnera un démaquillant maison très frais et agréable pour l’été. Grâce aux propriétés apaisantes de l’aloe vera, ce combo vous procurera un confort absolu pour vos yeux. Autres exemples d’utilisation : une solution après-soleil, un après-rasage efficace.
  • Le bicarbonate de soude : exit les produits coûteux, vous ferez des économies avec cette poudre à tout faire pour le ménage, l’hygiène quotidienne et la cuisine. Grâce à ce produit nous pouvons dire aurevoir au produits anti-calclaires, les lessives chimiques, le dentifrice et produits d’entretiens conventionnels. Voici une astuce ménage très simple recette qui remplace la crème à récurer : dans votre lavabo, saupoudrez du bicarbonate de soude et répartir de sel, ce dernier ayant des grains plus gros, il apportera le côté abrasif. Avec une éponge et de l’eau tiède dans une bassine nettoyez votre lavabo.

Autre exemple de recette pour l’hygiène : le dédorant maison. Le bicarbonate assainit et désodorise naturellement. Accompagné d’huiles essentielles de palmarosa et de tea-trea, cette recette sera très efficace pour neutraliser les odeurs. J’aime bien parler de ce produit car c’est l’un des 1er que j’ai fabriqué et il rassemble tous les arguments pour se lancer dans le fait-maison : tout d’abord le coût car il suffit de 4 ingrédients pour le fabriquer. Ensuite il est une bonne alternative au déodorant classique qui fait beaucoup polémique par rapport à la nocivité des ingrédients. Et enfin l’aspect écologique. plutôt que de racheter un nouveau je réutilise l’emballage et je contribue ainsi à moins de déchets dans ma salle de bain

Moins de plastique : une prise de conscience progressive

Un galet de bain à base de bicarbonate : élimine le tartre dans votre baignoire et 100% écologique. Zéro emballage plastique

Qu’il s’agisse de vaisselle ou d’emballage, 40 % des objets en plastique ne sont utilisés qu’une seule fois avant d’être jetés : autant dire que l’utilisation du plastique est une mine de déchets … encore plus dans la salle de bain. Quand je repense à tout ce que j’avais dans ma salle de bain, je trouve que le marketing est quand même omniprésent et nous pousse parfois à acheter des produits à usage unique en quantité impressionnante. Pour nous les filles il y a une crème pour tout, c’est assez incroyable : crème pour les pieds, crème pour les mains, crème de jour, crème de nuit, même une crème pour les cuticules (chanceuse que nous sommes!). Bref je ne culpabilise pas non-plus à quelques petites tentations d’achat cela dit en faisant des produits maison j’ai appris à moins craquer facilement tout en pensant à l’impact écologique de mon achat. Les questions que je me pose :

  • Ai-je déjà un équivalent à la maison ?
  • Puis-je le faire maison facilement ?
  • Est-ce urgent ?

Si la réponse aux 3 questions est non, je FUIS !!!!!!!

D’ici 2050, toutes les espèces d’oiseaux marins mangeront du plastique régulièrement

Rien que de lire cette phrase me fend le cœur… Alors dans les produits que j’achète quotidiennement dans ma salle de bain, j’ai décidé de privilégier des recettes maisons et des emballages réutilisables : pour moi, plus de cotons-tiges, de cotons jetables, de brosse à dents en plastique et de dentifrice conventionnel. Je finirais par cette citation qui sera une fierté si elle encourage ne serait-ce qu’une personne en plus : il n’y a pas de petits gestes lorsqu’on est 7 milliard à le faire.

Merci de m’avoir lu 🙂

Liens :

https://www.nationalgeographic.fr/

https://www.unenvironment.org/fr/actualites-et-recits/recit/quy-t-il-dans-votre-salle-de-bains-les-plastiques-caches-dans-vos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *